Une étude révèle que les efforts d’intégration de la culture autochtone varient d’une université à l’autre