Reconnaissance des diplômes obtenus à l’étranger : faire tomber les barrières, bien plus qu’un vœu pour le fédéral?