fbpx
6 études qui ont attiré notre attention dans la semaine du 16 mai 2021
Résultats de recherche

6 études qui ont attiré notre attention dans la semaine du 16 mai 2021

Chaque semaine, nous surveillons la parution d’études intéressantes en lien avec le domaine du développement de carrière. Voici 6 études qui ont attiré notre attention dernièrement. 

La valeur du travail du care sous la loupe de la pandémie 

L’actuelle crise sanitaire met à l’avant-scène le travail du care, entendu ici comme celui qui consiste à répondre à des besoins de soins, d’éducation, de soutien ou d’assistance aux autres. Elle rend plus visibles ses exigences et risques propres, notamment ceux de nature émotionnelle. Elle offre ainsi un éclairage sur des pénuries de personnel dans les emplois concernés. Elle témoigne dès lors de façon éloquente des effets de la dépréciation historique de fonctions, autrefois exercées gratuitement par les femmes, qui s’avèrent indispensables au fonctionnement de la société. 

Santé et bien-être du personnel enseignant  Portrait de la situation et pistes de solutions 

Ce document se veut un complément de l’avis du Conseil Supérieur de l’Éducation intitulé Le bien-être de l’enfant à l’école : faisons nos devoirs et des publications qui l’accompagnent, en abordant une autre facette essentielle du bien-être à l’école, celle du personnel enseignant. La première partie, qui porte sur les définitions des concepts de bien-être et de santé, en constitue l’assise théorique. Quelques conditions particulières associées à l’enseignement sont ensuite présentées, avant que soit dressé un bilan de l’état général du personnel enseignant par la mise en parallèle des résultats de diverses enquêtes et études. Enfin, une brève description des principales pistes de solutions recensées clôt ce rapport de recherche. 

Enjeux et défis de l’adaptation, de l’intégration et de la réussite scolaire des étudiants internationaux dans les cégeps et les collèges francophones du Canada 

La présente recherche s’intéresse à la mobilité des étudiants qu’on appelle « étudiants internationaux ». Ce sont des étudiants qui ne sont pas citoyens du pays où ils étudient. Ils ont un permis temporaire d’études et sont des « résidents temporaires ». Leur statut particulier présente plusieurs limites : ils ne peuvent pas bénéficier, par exemple, de certaines bourses d’études canadiennes et québécoises, avoir accès à un médecin de famille et avoir accès aux services gratuits de placement pour la recherche d’emploi, des limites qui peuvent être des défis supplémentaires quant à leur intégration et leur réussite scolaire. 

Quels ont été les effets de la pandémie de COVID-19 sur les récents diplômés universitaires des Maritimes? 

Nous avons demandé aux diplômés qui ont obtenu un baccalauréat en 2018 de nous faire part des façons dont ils ont été touchés par la pandémie de COVID-19. Entre septembre et décembre 2020, Prairie Research Associates a mené un sondage auprès des diplômés du baccalauréat de 2018 des universités des Maritimes. Au total, 3 339 diplômés ont répondu, ce qui représente 31,8 % de la promotion. L’analyse englobe les 2 437 titulaires d’un premier grade (c.-à-d. les diplômés de 2018 sans diplôme d’études postsecondaires préalable). 

Indicateurs de l’éducation au Canada 

Dans le cadre du Programme d’indicateurs pancanadiens de l’éducation, un nouveau tableau de données sur la participation des jeunes aux études postsecondaires a été publié. En s’appuyant sur des données intégrées des recensements de 2011 et de 2016, ce tableau montre la proportion de jeunes âgés de 19 à 23 ans qui avaient fait des études postsecondaires ou les avaient terminées avant mai 2016, pour chaque province ou territoire et selon les caractéristiques familiales mesurées cinq ans plus tôt, quand la majorité d’entre eux habitaient avec leurs parents. 

La diversité au sein des postes d’administrateurs et de dirigeants : estimations exploratoires de la famille, du travail et du revenu 

Malgré des décennies de progrès en milieu de travail, les femmes et les autres groupes visés par l’équité en matière d’emploi continuent d’être sous-représentés au sein des postes de direction et de prise de décisions. Une nouvelle étude de Statistique Canada dresse le premier portrait socioéconomique des femmes cadres (administratrices et dirigeantes) au Canada, présenté d’un point de vue intersectionnel. Elle fournit des estimations exploratoires sur des disparités selon le genre et l’appartenance à une minorité visible en fonction des caractéristiques suivantes : la famille, le travail et le revenu. 

 

Avons-nous oublié quelque chose? Laissez un commentaire ci-dessous ou envoyez-nous un courriel à admin@orientaction.ca si vous avez des informations qui pourraient nous aider à rendre cet article encore meilleur!   

L’équipe OrientAction travaille à fournir aux professionnels du développement de carrière canadiens, toutes les informations leur permettant de rester au fait des dernières nouvelles et tendances dans le domaine.
×
L’équipe OrientAction travaille à fournir aux professionnels du développement de carrière canadiens, toutes les informations leur permettant de rester au fait des dernières nouvelles et tendances dans le domaine.
Latest Posts
  • 7 études qui ont attiré notre attention dans la semaine du 13 juin 2021
  • 10 articles pour mieux comprendre la réalité des Autochtones en éducation et sur le marché du travail 
  • 3 études qui ont attiré notre attention dans la semaine du 6 juin 2021
  • 5 livres d'auteurs québécois que vous devriez lire si vous êtes professionnel du développement de carrière!