fbpx
5 études qui ont attiré notre attention dans la semaine du 14 novembre 2021
Résultats de recherche

5 études qui ont attiré notre attention dans la semaine du 14 novembre 2021

Chaque semaine, nous surveillons la parution d’études intéressantes en lien avec le domaine du développement de carrière. Voici 5 études qui ont attiré notre attention dernièrement.    

Jeu vidéo au Canada – Quatre emplois sur dix au Québec 

Le Québec demeure la locomotive canadienne du jeu vidéo au Canada. Avec 291 studios et 13 500 employés, l’industrie peine toujours autant cependant à attirer les femmes, révèle l’étude 2021 de l’Association canadienne du logiciel de divertissement (ACLD). 

Près de la moitié des PME ont du mal à trouver et retenir des employés 

Alors que les entreprises canadiennes s’efforcent d’attirer et de retenir des travailleurs, les propriétaires de PME du Québec sont ceux qui ont le plus de mal à trouver et à retenir des talents, selon un sondage mené par ADP Canada. Les résultats de ce sondage indiquent que 44 % des propriétaires de PME au Québec ont du mal à trouver des travailleurs et 63 % trouvent qu’il est plus difficile de trouver et de retenir des employés qu’avant la pandémie, contre 46 % à l’échelle nationale. 

«Le télétravail a encouragé le repli sur soi et le travail en silo» 

La firme de consultation en gestion LHH a mené un vaste sondage auprès de 14 800 travailleurs issus de 25 pays, afin de saisir l’état d’esprit du personnel en cette timide sortie de pandémie. L’étude apporte une conclusion qui laisse perplexe : les travailleurs se disent être plus productifs… mais aussi plus épuisés que jamais. 

Un Canadien sur quatre craint pour sa retraite 

Les Canadiens ont l’impression que leurs rêves de retraite s’éloignent. Le Canada a ainsi perdu deux places dans la neuvième édition annuelle du Global Retirement Index 2021 de Natixis Investment Managers, qui mesure la sécurité financière des retraités dans 44 pays. 

Oui, il y a de la discrimination dans les métiers spécialisés! 

Au Canada, les travailleurs issus d’une minorité visible sont systématiquement moins bien payés que les autres lorsqu’ils pratiquent un métier spécialisé (cuisinier, mécanicien, électricien, etc.). Selon une récente étude de Statistique Canada, l’écart de rémunération varie entre 6,25 % et 21 % en fonction de l’origine ethnique des travailleurs, les moins bien rémunérés étant les Sud-Asiatiques (Inde, Pakistan, Sri Lanka, etc.), dont le revenu d’emploi médian est de 51 900 $ par an alors que celui des travailleurs ne provenant pas d’une minorité visible est de 65 600 $ par an. 

 

Avons-nous oublié quelque chose? Laissez un commentaire ci-dessous ou envoyez-nous un courriel à admin@orientaction.ca si vous avez des informations qui pourraient nous aider à rendre cet article encore meilleur!       

L’équipe OrientAction travaille à fournir aux professionnels du développement de carrière canadiens, toutes les informations leur permettant de rester au fait des dernières nouvelles et tendances dans le domaine.
×
L’équipe OrientAction travaille à fournir aux professionnels du développement de carrière canadiens, toutes les informations leur permettant de rester au fait des dernières nouvelles et tendances dans le domaine.
Latest Posts
  • Voici les 4 événements que vous ne voulez pas manquer à l’hiver 2022
  • Les 5 articles les plus populaires dans nos bulletins OrientAction en bref de novembre 2021
  • 10 livres publiés dernièrement qui ont retenu notre attention
  • 4 études qui ont attiré notre attention dans la semaine du 21 novembre 2021