Toi et moi, comment peut-on s’entraider?
Ressources et formations

Toi et moi, comment peut-on s’entraider?

567vues
Toi, mon collègue 

Dans cet article, je me permets de te tutoyer. J’ai envie de te parler comme à un collègue proche avec qui j’ai une belle relation de confiance.  Il faut dire que moi, dans mon travail, des collègues proches que je vois tous les jours, je n’en ai plus vraiment. À l’automne 2017, je suis devenu travailleur autonome. Je côtoie une quantité incroyable de gens, mais en même temps, je demeure toujours seul. 

Je te rassure tout de suite, ne sors pas les mouchoirs, j’adore la solitude! Pour être tout à fait honnête, dans mon esprit, je m’imagine un peu comme Lucky Luke.   

À ce moment-ci de ma carrière, un cowboy solitaire sur son cheval toujours à la recherche de nouvelles aventures, ça me représente bien.

Mon nouveau but

Ce qui est chouette avec la solitude, c’est qu’on passe beaucoup de temps à se parler tout seul et il y a un moment où on finit par s’écouter. Dans la tête, ça fait clic!  J’ai découvert ma mission, ce que j’ai vraiment envie d’apporter.  Ouf! Pour un conseiller d’orientation, ça représente tout un soulagement!  Je veux développer du contenu. J’ai envie que ça devienne mon véritable métier et de m’entraîner à fond dans cette discipline. Oui, je vais continuer d’offrir mes services, ce que je fais déjà. Mais ce qui va s’avérer l’élément central dans ma carrière, ma valeur distinctive, ce sera le développement de contenu. Je sais que je peux me perfectionner et offrir encore plus. 

De ton côté, en tant que professionnel, ça signifie un accès gratuit à des ressources Web de grande qualité et plein de nouveaux outils de travail. Si tu développes toi aussi tes contenus de qualité, c’est la possibilité que je le fasse découvrir à un maximum d’individus. Je serai ton ambassadeur. C’est sans oublier que je peux jouer un rôle important pour promouvoir notre expertise à nous tous sur la place publique.

Oui, je pense à la profession de conseiller d’orientation, mais aussi à celle des conseillers en emploi, des conseillers en ressources humaines et tous les autres professionnels rigoureux du secteur de l’emploi, formés et démontrant une réelle éthique de travail. L’expertise de qualité n’est pas toujours celle qui est mise le plus à l’avant plan et à la place, malheureusement, on retrouve souvent un type sans formation qui jette de la poudre aux yeux avec des promesses incroyables et des solutions faciles. C’est souvent exaspérant, n’est-ce pas?

Le plan de match

Jusqu’à maintenant, j’ai publié des livres et j’ai conçu des articles, des vidéos et des podcasts. J’ai mené des entrevues avec diverses personnalités. À l’occasion, j’ai participé aux médias traditionnels (Rad, CKOI, 98.5FM, Rythme FM, etc.) 

En grande partie, mon but était de m’établir une discipline de travail, de développer mes compétences et de voir les réactions d’un auditoire à mes différentes propositions. En retour, par cette visibilité, j’ai connu une hausse considérable de clients (ce fut une belle surprise et si tu n’en es pas convaincu, eh bien, je peux te confirmer que le marketing de contenu, ça marche vraiment).

Pour l’automne 2019, je tente quelque chose de nouveau. Le projet aura pour nom Les Ambitieux. Le public visé? Les professionnels et les gestionnaires qui ont vraiment envie de prendre au sérieux leurs objectifs de carrière en se dotant des meilleures pratiques.

Avec une approche conviviale, je vais les aider à développer de nouvelles compétences, malgré leur horaire surchargé, à travers des vidéos et des podcasts.  Il y aura une liste courriel ayant pour nom Le Rendez-vous des Ambitieux (chaque lundi matin, les abonnés recevront un message inspirant, dynamique et proposant des conseils pratiques).

Derrière le nom des Ambitieux, tu peux y voir aussi une cause sociale. Une personne, peu importe où elle se trouve dans le monde et ses moyens financiers, pourra se développer en ayant accès à un contenu de qualité (gratuit à très grande majorité).

Cela signifie aussi qu’un individu ayant de grands idéaux (par exemple, sensibiliser la population aux changements climatiques) pourra développer les compétences nécessaires pour atteindre ses objectifs comme la capacité à jouer un rôle d’influence, développer une vision stratégique ou encore savoir structurer un plan d’action avec des objectifs précis.

Lorsque le projet des Ambitieux aura une bonne audience (je vise 1000 abonnés engagés), je développerai des formations payantes pour ceux qui désirent aller encore plus loin. Les formations payantes me permettront d’avoir des revenus pour consacrer encore plus de temps au développement de contenu et investir financièrement davantage dans ce projet.

Bâtir une équipe

Au début de cet article, je me suis décrit comme Lucky Luke, mais j’aurais beau apprendre à tirer plus vite que mon ombre, ça ne m’amènerait pas bien loin, si je me contente d’être un cowboy solitaire. J’ai besoin des autres et c’est pourquoi je suis heureux d’avoir déjà plusieurs partenaires autour de moi. 

Mon fils Zachary (bientôt CPA) va m’aider dans la gestion du projet des Ambitieux et l’analyse de tout ce qui est chiffré (finances, statistiques). Nous serons les deux propriétaires officiels de ce projet. 

Il y a aussi Annie, ma femme, qui a étudié en cinéma. Elle va m’aider dans les aspects plus esthétiques comme la réalisation des vidéos Youtube et des dessins (elle a fait les illustrations de mes deux dernières publications).

Catherine Bédard, co-auteure avec moi du guide pratique Le candidat viscéral, va collaborer dans l’élaboration des contenus et la vigie.  Paul Labayle de Marketing Mania, mon coach en marketing, collabore aussi dans l’atteinte de mes objectifs. Je souhaite avoir bien d’autres partenaires.

Au sein de ma communauté virtuelle, j’ai déjà la chance d’avoir des gens qui commentent et partagent mes contenus. Si tu te reconnais parmi eux, j’en profite pour te dire merci. C’est tellement précieux ce que tu fais pour moi, tu n’as pas idée. 

Tes réactions me procurent de la visibilité, mais en plus, me permettent de savoir ce qui est le plus apprécié dans ce que je produis comme contenu.

Comment peux-tu contribuer? 

Ce qui est fantastique, c’est que pour m’aider, tu n’as pas besoin d’être riche, d’avoir énormément de temps, ni d’avoir un profil en particulier.  Pour toi, voici trois façons de faire une énorme différence avec des gestes simples :

1. L’utilisateur engagé 

Il suffit de t’assurer que nous soyons déjà connectés sur LinkedIn et que tu sois abonné à mes deux pages Facebook. 

  • Les personnalités difficiles (Plus de 2000 abonnés. L’origine de cette page est reliée à mon cours que j’enseigne aux HEC Psychologie et gestion des personnalités difficiles depuis bientôt 10 ans.)
  • Les chercheurs de sens (Page où je publie tout ce que je fais, peu importe le sujet. C’est le meilleur moyen pour toi de ne jamais rien manquer.) 

Tu commentes, tu partages, tu tagues tes amis, tu aimes, tu adores. Bref, tu réagis.  Tes réactions vont générer d’autres réactions. Ça prend toujours une ou deux premières personnes pour partir le bal. Elles jouent alors un rôle crucial. Si tu veux être cette personne, j’en serais très ravi, bien entendu. Quand le projet des Ambitieux sera plus avancé, tu pourras t’abonner aussi à ma liste courriel, le Rendez-vous des Ambitieux. 

2. Le relayeur  

Tu connais un bon livre? Une bonne chaîne Youtube? Un bon podcast? Un bon article? Tu as toi-même développé un contenu susceptible de m’intéresser? Tu m’envoies un courriel à mon adresse : mguenette44@gmail.com. Je ne peux rien garantir sur ce que je ferai de cette information, mais c’est sûr que je vais t’en être reconnaissant.

3. Le testeur   

Cette personne est prête à expérimenter des contenus inédits et me donner de la rétroaction. Par exemple, dans le moment, avec Catherine, j’écris un ebook ayant pour titre Comment devenir meilleur (guide pratique pour exploiter les compétences indispensables à ta progression de carrière).  

Ce ebook de près d’une centaine de pages sera gratuit pour tous ceux qui vont s’abonner à la liste courriel Le Rendez-vous des Ambitieux. En marketing, on appelle ça un lead magnet. J’aimerais avoir des lecteurs pour me faire part de leurs commentaires avant de le rendre disponible à un maximum de gens.  

Les testeurs ont comme particularité de consulter assez rapidement du contenu et de faire part de commentaires constructifs. Si ça t’intéresse de jouer ce rôle, il suffit de m’envoyer un message sur LinkedIn à ce propos. Écris le mot « testeur » dans le message pour que ce soit bien clair. 

En conclusion 

Pendant longtemps, j’avais l’impression que nous, les intervenants rigoureux du secteur de l’emploi, nous étions impuissants face aux médias. Nous ne disposions d’aucune tribune de qualité pour nous exprimer. 

Démunis, nous regardions les charlatans prétendre faire mieux que nous. En rongeant notre frein, nous écoutions certains humoristes déblatérer sur notre compte et perpétuer des mythes. 

Là, mon cher collègue, le vent va enfin pouvoir tourner. C’est notre tour. Nous avons la chance, si nous le voulons, de faire en sorte que le futur soit différent. Imagine juste un peu notre impact dans les médias si tous les professionnels qui ont à cœur leur destinée décidaient de s’impliquer dans ce projet! 

Mathieu Guénette est conseiller d’orientation depuis 1998. En plus d’avoir été directeur d’une équipe de conseillers d’orientation et chargé de cours aux HEC, il est auteur de plusieurs ouvrages dont Le candidat viscéral (co-écrit avec Catherine Bédard CRHA) qui, en 2017, a remporté le prix de l’Ordre des conseillers d’orientation et celui de prix du livre RH de l’Ordre des conseillers en ressources humaines. Il travaille à son compte pour différentes firmes en effectuant des évaluations de potentiel, du coaching et de la formation. Il est également l’auteur du guide “Trouver sa place au travail quand on se sent (un peu) extraterrestre” publié chez Septembre Éditeur.
Réseaux sociaux
×
Mathieu Guénette est conseiller d’orientation depuis 1998. En plus d’avoir été directeur d’une équipe de conseillers d’orientation et chargé de cours aux HEC, il est auteur de plusieurs ouvrages dont Le candidat viscéral (co-écrit avec Catherine Bédard CRHA) qui, en 2017, a remporté le prix de l’Ordre des conseillers d’orientation et celui de prix du livre RH de l’Ordre des conseillers en ressources humaines. Il travaille à son compte pour différentes firmes en effectuant des évaluations de potentiel, du coaching et de la formation. Il est également l’auteur du guide “Trouver sa place au travail quand on se sent (un peu) extraterrestre” publié chez Septembre Éditeur.
Latest Posts
  • Toi et moi, comment peut-on s’entraider?
  • 3 stratégies en orientation pour mieux aider un extraterrestre en détresse