fbpx
3 études qui ont attiré notre attention dans la semaine du 19 avril 2020
Résultats de recherche

6 études qui ont attiré notre attention dans la semaine du 30 septembre 2020

Chaque semaine, nous surveillons la parution d’études intéressantes en lien avec le domaine du développement de carrière. Voici six études qui ont attiré notre attention dernièrement. 

Les Québécois aux études postsecondaires moins affectés par la pandémie que leurs homologues ontariens 

Selon une analyse de l’équipe de la Chaire-réseau de recherche sur la jeunesse du Québec (CRJ), les jeunes Québécois qui poursuivent des études postsecondaires ont été affectés par la pandémie, mais moins que leurs homologues ontariens. L’équipe de chercheuses et chercheurs issus de plusieurs universités québécoises, dont l’Institut national de la recherche scientifique (INRS), l’Université Laval et l’Université de Sherbrooke, a analysé les données de l’enquête Répercussions de la pandémie de COVID-19 sur les étudiants du niveau postsecondaire.  

Les immigrants sont près de trois fois plus susceptibles de connaître une surqualification persistante que les non-immigrants 

La surqualification en emploi des personnes immigrantes est un enjeu bien documenté au Canada. En général, les personnes immigrantes sont plus susceptibles que les personnes nées au Canada d’occuper des postes requérant des niveaux de scolarité inférieurs. 

L’état de l’entrepreneuriat féminin au Canada 2020 

Cette étude met en lumière certains des obstacles structurels auxquels sont confrontées les femmes entrepreneures dans tout le pays. Le rapport fait la synthèse des recherches menées par le gouvernement, le milieu universitaire et des experts pour mettre en évidence certains des obstacles structurels auxquels font face les femmes entrepreneures au Canada 

Rémunération des diplômés universitaires selon les domaines d’études détaillés avant la COVID-19 

Le confinement en raison de la COVID-19 a donné lieu à des taux de chômage sans précédent chez les jeunes, ce qui pourrait avoir des répercussions négatives sur les diplômés de niveau postsecondaire pour les années à venir. Même s’il est trop tôt pour savoir quels diplômés seront les plus touchés, les étudiants qui entrent au collège ou à l’université et qui doivent choisir un programme pourraient avoir avantage à connaître les résultats des diplômés de certaines disciplines particulières sur le marché du travail avant la pandémie. 

Les immigrants récents sont les plus touchés par le ralentissement économique 

Au cours de l’interruption générale des activités économiques en mars et en avril 2020, les immigrants récents ont été plus susceptibles que les travailleurs nés au Canada de quitter leur emploi, principalement en raison de leur durée d’emploi plus courte et de leur surreprésentation dans les emplois moins bien rémunérés, conclut une analyse de Statistique Canada. 

Pertes de revenu potentielles chez les diplômés des niveaux secondaire et postsecondaire en raison du ralentissement économique provoqué par la COVID-19 

La pandémie de COVID-19 a durement touché les jeunes au Canada, le taux de chômage des jeunes de 15 à 24 ans étant passé de 10,3 % en février à un sommet historique de 29,4 % en mai. Ce taux pourrait avoir des répercussions à long terme sur les diplômés des établissements secondaires et postsecondaires de la promotion de 2020, alors qu’ils tentent d’intégrer le marché du travail. 

 

Avons-nous oublié quelque chose? Laissez un commentaire ci-dessous ou envoyez-nous un courriel à admin@orientaction.ca si vous avez des informations qui pourraient nous aider à rendre cet article encore meilleur! 

×
Latest Posts
  • 3 études qui ont attiré notre attention dans la semaine du 22 novembre 2020
  • 8 ressources pour vos clients qui envisagent un retour au travail à la retraite
  • 4 études qui ont attiré notre attention dans la semaine du 15 novembre 2020
  • 6 livres publiés dernièrement qui ont retenu notre attention