fbpx
Comment soutenir les parents devant l’indécision vocationnelle de leur adolescent
Marché du travail

Comment soutenir les parents devant l’indécision vocationnelle de leur adolescent

À un moment ou un autre de la période de l’adolescence, les parents font face à l’indécision vocationnelle de leur adolescent. En rappel, l’indécision vocationnelle, c’est l’incapacité pour le jeune à faire un choix. Il est normal d’être indécis et ce ne sont pas tous les jeunes qui sont indécis. Un parent peut cependant chercher de l’aide d’un professionnel en orientation afin de faire face à cette situation.  

Afin de bien soutenir le parent devant cette période d’incertitude vocationnelle chez le jeune, quelques éléments importants sont à mentionner à ce dernier. Tout d’abord, le fait d’explorer permet de diminuer l’indécision et permet au jeune de mieux se connaître. Ces expériences vécues sont importantes.  

Ensuite, il est bon de présenter une mise en garde sur la pression que peut avoir un parent sur le choix que peut faire leur jeune. En tant que parent, il est souhaitable de ne pas transmettre ses propres inquiétudes à son enfant, de ne pas trop insister, ni de le presser à faire un choix.

On se doit de faire confiance au processus naturel de développement de l’enfant. Il se développera à son rythme.

Également, on peut souligner aux parents quelques comportements à éviter pour ne pas brimer les besoins psychologiques de leur enfant :  

  • Le contrôle : imposer leurs choix. Offrir des récompenses ou des punitions pour contrôler le choix de son enfant. Lui dire ce qu’il ressent ou pense. Le faire sentir coupable. Cela brime son besoin d’autonomie et de compétence.  
  • Le laisser-faire : éviter le sujet, se désengager, alors que l’enfant nomme avoir un besoin. Cela brime son besoin de compétence et d’appartenance.  
  • Le chaos : être vague dans leurs attentes, ne pas être constants. Cela brime son besoin de compétence et d’autonomie.  

En tant que parent, il est préférable de se rendre disponible, de tenter de comprendre réellement, sans jugement, et de donner à l’enfant les ressources pour explorer et vivre des expériences variées

Une question qui revient régulièrement : qu’arrive-t-il si je tente trop d’influencer mon enfant ?  Il est bon de rappeler aux parents que cela peut générer de l’anxiété ou de l’abandon scolaire chez l’enfant, car le choix de programme ne sera pas le sien.  

Il est bon de leur rappeler ce qui guide un choix professionnel significatif et satisfaisant pour leur enfant : le sentiment de compétence, les champs d’intérêt, la valeur accordée à un domaine professionnel. Cela active des motivations intrinsèques et minimise l’activation des motivations extrinsèques (la pression et les attentes des autres, le salaire attendu, les perspectives d’emploi, etc.).   

Également, le rôle des parents peut aussi être de leur faire refléter leurs bons coups, leurs talents, etc. Il est important de faire attention de ne pas minimiser certains talents et d’en valoriser d’autres en fonction de leurs attentes ou de leurs valeurs en tant que parent. Somme toute, en tant que parent, il faut essayer d’être le plus objectif possible, pour éviter de trop influencer. C’est la clé.  

Finalement, ne pas hésiter à suggérer de faire appel à un conseiller d’orientation pour accompagner son enfant ou son adolescent dans sa réflexion, si les parents croient qu’ils n’ont pas le recul nécessaire devant son indécision professionnelle. Leur enfant aura davantage d’outils pour alimenter leur réflexion. De plus, la section Espace parents du site Web de l’Ordre des conseillers et des conseillères d’orientation du Québec : https://espaceparents.org/ est un autre excellent outil à leur présenter en vue de faire face à l’indécision vocationnelle de leur enfant.  

 

Source : Conférence vidéo de Catherine Ratelle, Ph. D., Chaire de recherche du Canada sur les pratiques parentales et les trajectoires scolaires et vocationnelles, présentée dans le cadre de la Semaine québécoise de l’orientation 2019. Lien : https://www.facebook.com/watch/?v=539622480163274 

Sophie Duquette est conseillère d’orientation depuis 12 ans. Elle détient un certificat en psychologie et un baccalauréat en développement de carrière de l’UQAM. Elle détient également une maîtrise en orientation obtenue à l’Université de Sherbrooke. À la fin de ses études, elle a déménagé dans la région de Québec et elle a trouvé un emploi au Carrefour Jeunesse-Emploi de Beauce-Nord en tant que conseillère d’orientation et conseillère en emploi. Elle y a travaillé pendant près de 6 ans. En mai 2015, elle a quitté son emploi afin de suivre son conjoint en Montérégie qui s’était trouvé un nouvel emploi. Elle est maintenant conseillère d’orientation en pratique privée depuis septembre 2015, un de ses objectifs depuis la fin de sa maîtrise. Elle cumule également de l’expérience en milieu scolaire depuis 2017. Des expériences professionnelles qui lui permettent d’améliorer sans cesse ses compétences. Mélodie Brochu est conseillère d’orientation depuis près de 11 ans. Elle détient un baccalauréat en relations industrielles et une maîtrise en sciences de l’orientation de l’Université Laval. Elle a débuté sa carrière au Carrefour Jeunesse-Emploi de Beauce-Nord (CJEBN) en tant qu’agente de sensibilisation à l’entrepreneuriat jeunesse et, ensuite, en tant qu’intervenante dédiée à la persévérance scolaire. Elle avait également l’occasion d’agir à titre de conseillère d’orientation auprès de la clientèle jeune adulte du CJEBN. Elle a appris énormément au cours de ces 7 années. En 2015, elle a débuté une formation lui permettant d’acquérir une accréditation à la pratique de la médiation familiale et, depuis janvier 2017, elle a une pratique privée à temps plein en orientation professionnelle et en médiation familiale. La combinaison de ces deux pratiques complètement différentes lui permet de développer une expertise, auprès des familles, des jeunes et des adultes, qui a un objectif unique : celui d’épauler les gens dans différentes transitions de leur vie et de les amener à faire des choix à leur image.
×
Sophie Duquette est conseillère d’orientation depuis 12 ans. Elle détient un certificat en psychologie et un baccalauréat en développement de carrière de l’UQAM. Elle détient également une maîtrise en orientation obtenue à l’Université de Sherbrooke. À la fin de ses études, elle a déménagé dans la région de Québec et elle a trouvé un emploi au Carrefour Jeunesse-Emploi de Beauce-Nord en tant que conseillère d’orientation et conseillère en emploi. Elle y a travaillé pendant près de 6 ans. En mai 2015, elle a quitté son emploi afin de suivre son conjoint en Montérégie qui s’était trouvé un nouvel emploi. Elle est maintenant conseillère d’orientation en pratique privée depuis septembre 2015, un de ses objectifs depuis la fin de sa maîtrise. Elle cumule également de l’expérience en milieu scolaire depuis 2017. Des expériences professionnelles qui lui permettent d’améliorer sans cesse ses compétences. Mélodie Brochu est conseillère d’orientation depuis près de 11 ans. Elle détient un baccalauréat en relations industrielles et une maîtrise en sciences de l’orientation de l’Université Laval. Elle a débuté sa carrière au Carrefour Jeunesse-Emploi de Beauce-Nord (CJEBN) en tant qu’agente de sensibilisation à l’entrepreneuriat jeunesse et, ensuite, en tant qu’intervenante dédiée à la persévérance scolaire. Elle avait également l’occasion d’agir à titre de conseillère d’orientation auprès de la clientèle jeune adulte du CJEBN. Elle a appris énormément au cours de ces 7 années. En 2015, elle a débuté une formation lui permettant d’acquérir une accréditation à la pratique de la médiation familiale et, depuis janvier 2017, elle a une pratique privée à temps plein en orientation professionnelle et en médiation familiale. La combinaison de ces deux pratiques complètement différentes lui permet de développer une expertise, auprès des familles, des jeunes et des adultes, qui a un objectif unique : celui d’épauler les gens dans différentes transitions de leur vie et de les amener à faire des choix à leur image.
Latest Posts
  • Comment soutenir les parents devant l’indécision vocationnelle de leur adolescent
  • Comment aider les parents à soutenir leur enfant dans son développement vocationnel ?
  • Les impacts de la pandémie de la COVID-19 sur notre identité professionnelle