fbpx
Les impacts de la pandémie de la COVID-19 sur notre identité professionnelle
Ressources et formations

Les impacts de la pandémie de la COVID-19 sur notre identité professionnelle

Les impacts de la COVID-19 sont partout dans notre vie depuis quelques semaines. Les impacts dans notre quotidien se font sentir. Tout s’arrête, on revient à l’essentiel, on passe plus de temps avec notre famille. Du point de vue professionnel, les impacts sont également nombreux, tant pour nous que pour nos clients.

Voici quelques pistes de réflexion visant à vous sensibiliser aux enjeux professionnels que cette crise peut faire vivre à vos clients.

L’identité professionnelle de vos clients peut subir un profond bouleversement. Cette dernière peut être renforcée, lorsqu’ils sentent qu’ils jouent un rôle vraiment essentiel dans la société. Ils peuvent avoir l’impression, plus que jamais, de faire partie d’un groupe, de devoir remplir une mission plus grande qu’eux. On peut penser, par exemple, aux employés d’épicerie, aux camionneurs ou aux livreurs qui reçoivent plus de reconnaissance que jamais de la part de la société. Il peut être rassurant, pour une personne, de voir son identité professionnelle renforcée, son rôle valorisé, mais il n’en demeure pas moins qu’il est possible de vivre des difficultés face à tous ces changements imposés dans son milieu.

Pour d’autres, l’identité professionnelle et le lien d’emploi avec l’employeur se voient gravement fragilisés. Cette situation peut être très difficile à vivre pour nos clients. Se voir mis à pied, devoir fermer son entreprise, devoir cesser son offre de services, même si nous espérons ces mesures temporaires, elles demeurent vraiment insécurisantes! À cela s’ajoute souvent un stress financier, bien évidemment. Reconnaître et accepter toute la gamme d’émotions que cette situation exceptionnelle peut faire vivre est nécessaire. Tout le monde est dans le même bateau. Toutefois, chacun a un contexte différent et une manière propre de réagir à l’incertitude.

Il se peut que vos clients soient appelés à faire du télétravail et que leur manière de travailler soit complètement différente. Dans ce cas, c’est l’environnement de travail, la manière de fonctionner habituelle qui est mise en cause. Il est possible que votre client se sente isolé de ses collègues. La communication doit se faire sur un mode différent et c’est toute une adaptation. S’il est parent et qu’il doit également s’occuper de ses enfants pendant son temps de travail, il est normal qu’il trouve cette situation déstabilisante et stressante. C’est tout un défi! La clé est l’organisation de son temps, de son espace et le lâcher-prise sur certaines choses moins essentielles. Se créer une nouvelle routine, se donner un temps d’adaptation, établir ses priorités et laisser aller le reste… c’est une étape qui peut être difficile à vivre. Toutefois, il peut y gagner beaucoup. Cela lui permettra de développer sa capacité d’adaptation. Un bel apprentissage pour la suite des choses.

Cette période de confinement est propice à l’introspection et à un temps de réflexion. La distance que vos clients prennent face à leur rythme de vie habituel, leurs habitudes quotidiennes et leur travail fait en sorte qu’ils ont une chance en or de pouvoir prendre un certain recul et pourquoi pas, amorcer (ou poursuivre) un travail de réflexion sur ce qu’ils aiment, sur qui ils sont, sur ce qu’ils valorisent, etc. De nombreuses prises de conscience peuvent se faire et il en découlera probablement un besoin d’être soutenus, pour certains individus, dans la mise en place d’un projet professionnel qui sera davantage à leur image.

Enfin, rappelez à vos clients que s’ils ont besoin d’être accompagnés dans les nombreux bouleversements professionnels qu’ils vivent actuellement, les conseillers d’orientation détiennent l’expertise pour leur venir en aide en cette période critique, et ce, via la téléorientation.

Sophie Duquette est conseillère d’orientation depuis 12 ans. Elle détient un certificat en psychologie et un baccalauréat en développement de carrière de l’UQAM. Elle détient également une maîtrise en orientation obtenue à l’Université de Sherbrooke. À la fin de ses études, elle a déménagé dans la région de Québec et elle a trouvé un emploi au Carrefour Jeunesse-Emploi de Beauce-Nord en tant que conseillère d’orientation et conseillère en emploi. Elle y a travaillé pendant près de 6 ans. En mai 2015, elle a quitté son emploi afin de suivre son conjoint en Montérégie qui s’était trouvé un nouvel emploi. Elle est maintenant conseillère d’orientation en pratique privée depuis septembre 2015, un de ses objectifs depuis la fin de sa maîtrise. Elle cumule également de l’expérience en milieu scolaire depuis 2017. Des expériences professionnelles qui lui permettent d’améliorer sans cesse ses compétences. Mélodie Brochu est conseillère d’orientation depuis près de 11 ans. Elle détient un baccalauréat en relations industrielles et une maîtrise en sciences de l’orientation de l’Université Laval. Elle a débuté sa carrière au Carrefour Jeunesse-Emploi de Beauce-Nord (CJEBN) en tant qu’agente de sensibilisation à l’entrepreneuriat jeunesse et, ensuite, en tant qu’intervenante dédiée à la persévérance scolaire. Elle avait également l’occasion d’agir à titre de conseillère d’orientation auprès de la clientèle jeune adulte du CJEBN. Elle a appris énormément au cours de ces 7 années. En 2015, elle a débuté une formation lui permettant d’acquérir une accréditation à la pratique de la médiation familiale et, depuis janvier 2017, elle a une pratique privée à temps plein en orientation professionnelle et en médiation familiale. La combinaison de ces deux pratiques complètement différentes lui permet de développer une expertise, auprès des familles, des jeunes et des adultes, qui a un objectif unique : celui d’épauler les gens dans différentes transitions de leur vie et de les amener à faire des choix à leur image.
×
Sophie Duquette est conseillère d’orientation depuis 12 ans. Elle détient un certificat en psychologie et un baccalauréat en développement de carrière de l’UQAM. Elle détient également une maîtrise en orientation obtenue à l’Université de Sherbrooke. À la fin de ses études, elle a déménagé dans la région de Québec et elle a trouvé un emploi au Carrefour Jeunesse-Emploi de Beauce-Nord en tant que conseillère d’orientation et conseillère en emploi. Elle y a travaillé pendant près de 6 ans. En mai 2015, elle a quitté son emploi afin de suivre son conjoint en Montérégie qui s’était trouvé un nouvel emploi. Elle est maintenant conseillère d’orientation en pratique privée depuis septembre 2015, un de ses objectifs depuis la fin de sa maîtrise. Elle cumule également de l’expérience en milieu scolaire depuis 2017. Des expériences professionnelles qui lui permettent d’améliorer sans cesse ses compétences. Mélodie Brochu est conseillère d’orientation depuis près de 11 ans. Elle détient un baccalauréat en relations industrielles et une maîtrise en sciences de l’orientation de l’Université Laval. Elle a débuté sa carrière au Carrefour Jeunesse-Emploi de Beauce-Nord (CJEBN) en tant qu’agente de sensibilisation à l’entrepreneuriat jeunesse et, ensuite, en tant qu’intervenante dédiée à la persévérance scolaire. Elle avait également l’occasion d’agir à titre de conseillère d’orientation auprès de la clientèle jeune adulte du CJEBN. Elle a appris énormément au cours de ces 7 années. En 2015, elle a débuté une formation lui permettant d’acquérir une accréditation à la pratique de la médiation familiale et, depuis janvier 2017, elle a une pratique privée à temps plein en orientation professionnelle et en médiation familiale. La combinaison de ces deux pratiques complètement différentes lui permet de développer une expertise, auprès des familles, des jeunes et des adultes, qui a un objectif unique : celui d’épauler les gens dans différentes transitions de leur vie et de les amener à faire des choix à leur image.
Latest Posts
  • Les impacts de la pandémie de la COVID-19 sur notre identité professionnelle