fbpx
Marché du travail

Votre organisation priorise-t-elle la santé et la sécurité psychologiques de votre main-d’œuvre ?

De plus en plus, pour de nombreuses organisations, les problèmes de santé psychologique représentent un enjeu de taille. Ils constituent, avec les maladies psychologiques, la principale cause d’invalidité au Canada. En plus d’entraîner des impacts organisationnels importants (ex. : absentéisme, remplacement de la main-d’œuvre, perte d’expertise), les coûts humains associés aux problèmes de santé psychologique démontrent l’importance d’agir pour améliorer cette situation. La prévention s’avère, plus que jamais, une priorité stratégique dans les organisations.

 

La Norme nationale du Canada pour la santé psychologique et la sécurité au travail

La Norme – première en son genre dans le monde – est une norme volontaire destinée à promouvoir la santé psychologique des employés et à prévenir les dommages psychologiques liés aux facteurs en milieu de travail. De ce fait, la Norme identifie treize (13) facteurs organisationnels qui ont une incidence sur la santé de l’organisation et sur celle des employés. Ces facteurs sont les suivants : (1) le soutien psychologique et social ; (2) la culture organisationnelle ; (3) la clarté du leadership et des attentes ; (4) la courtoisie et le respect ; (5) les compétences et exigences psychologiques ; (6) la croissance et le perfectionnement ; (7) la reconnaissance et les récompenses ; (8) la participation et l’influence ; (9) la gestion de la charge de travail ; (10) l’engagement ; (11) l’équilibre; (12) la protection de la sécurité psychologique ; et (13) la protection de la sécurité physique (voir Annexe A pour la définition de chaque facteur).

Pourquoi la Norme est-elle si importante ?

Une bonne stratégie en matière de santé et de sécurité psychologiques profite aux employeurs, en affectant la stabilité de la main-d’œuvre, la productivité, les coûts d’assurance, le risque de sanctions légales ou réglementaires et les résultats financiers. La Norme sert de cadre à toutes les organisations, qu’elles soient du secteur public ou privé, afin qu’elles puissent facilement mettre en œuvre une stratégie visant à garantir que leur personnel bénéficie pleinement d’un lieu de travail physiquement et psychologiquement sûr et sain. En mettant en œuvre la Norme et en s’assurant que les treize (13) facteurs psychosociaux soient ancrés au cœur d’une organisation, l’employeur s’assure d’un succès inestimable au niveau de l’engagement et de la fidélité de sa main-d’œuvre. Les employés se sentiront davantage protégés (physiquement, socialement, psychologiquement), valorisés et mobilisés et, conséquemment, seront plus productifs car ils percevront que leur employeur a confiance en eux et en leurs habiletés, voudront investir en leur potentiel pour assurer non seulement leur épanouissement, mais également la progression et la succession de l’organisation.

 

epsi

Marie-Christine Drouin a débuté sa carrière chez EPSI en novembre 2018, à titre de psychologue organisationnelle, experte en gestion des talents. Basée à Québec, elle se consacre principalement à l’évaluation des cadres, à la formation auprès des clients et à divers projets de développement. Détentrice d’une maîtrise en psychologie industrielle, elle a œuvré au sein du Mouvement Desjardins pendant 17 ans, dans diverses fonctions des ressources humaines, dont la dotation, le développement organisationnel et la rémunération globale. Vicki-Anne Rodrigue est une conseillère canadienne certifiée, ayant une expertise en santé mentale, principalement en intervention de crise et en évaluation du risque suicidaire. Elle possède également une expertise dans l’évaluation et le traitement des troubles de l’humeur, des troubles de l’anxiété et des troubles psychotiques. Elle est en mesure d’administrer, de coter et d’interpréter une panoplie de tests psychologiques, neuropsychologiques et vocationnels standardisés, tant en milieu professionnel que clinique. Elle possède aussi une vaste expérience professionnelle dans les domaines des valeurs et de l’éthique, de la résolution des conflits, de la prévention et de la résolution du harcèlement et des enquêtes administratives. Vicki-Anne peut fournir des services dans un environnement multidisciplinaire, car elle est compétente en gestion de programmes et familière avec un large éventail de politiques, de procédures, de lignes directrices, y compris un certain nombre de lois et de règlements organisationnels.
×
Marie-Christine Drouin a débuté sa carrière chez EPSI en novembre 2018, à titre de psychologue organisationnelle, experte en gestion des talents. Basée à Québec, elle se consacre principalement à l’évaluation des cadres, à la formation auprès des clients et à divers projets de développement. Détentrice d’une maîtrise en psychologie industrielle, elle a œuvré au sein du Mouvement Desjardins pendant 17 ans, dans diverses fonctions des ressources humaines, dont la dotation, le développement organisationnel et la rémunération globale. Vicki-Anne Rodrigue est une conseillère canadienne certifiée, ayant une expertise en santé mentale, principalement en intervention de crise et en évaluation du risque suicidaire. Elle possède également une expertise dans l’évaluation et le traitement des troubles de l’humeur, des troubles de l’anxiété et des troubles psychotiques. Elle est en mesure d’administrer, de coter et d’interpréter une panoplie de tests psychologiques, neuropsychologiques et vocationnels standardisés, tant en milieu professionnel que clinique. Elle possède aussi une vaste expérience professionnelle dans les domaines des valeurs et de l’éthique, de la résolution des conflits, de la prévention et de la résolution du harcèlement et des enquêtes administratives. Vicki-Anne peut fournir des services dans un environnement multidisciplinaire, car elle est compétente en gestion de programmes et familière avec un large éventail de politiques, de procédures, de lignes directrices, y compris un certain nombre de lois et de règlements organisationnels.
Latest Posts