fbpx
Comment intervenir efficacement auprès d'un nouvel arrivant en situation de choc culturel ?
Ressources et formations

Comment intervenir efficacement auprès d’un nouvel arrivant en situation de choc culturel ?

Connaissez-vous la première question à vous poser quand vous recevez une personne immigrante dans votre bureau en tant que conseiller en emploi? Vous avez du mal à y répondre? Ça tombe bien, puisque dans quelques instants, vous saurez la réponse. Ce n’est pas tout, vous apprendrez également les six stratégies redoutablement efficaces pour mieux intervenir auprès d’un nouvel arrivant en phase de choc culturel. À la fin de cet article, je vous communiquerai une information très importante pour la suite des choses.

La question à vous posez vis-à-vis de vos clients immigrants

Vous brûlez d’envie de connaître cette question? La voici : « À quelle phase de la courbe d’ajustement culturel se trouve mon client? » Est-ce la lune de miel, la confrontation culturelle, l’adaptation ou l’intégration? Dans cet article, nous nous pencherons sur la phase de choc culturel. En effet, de l’aveu de plusieurs nouveaux arrivants, c’est la plus difficile à traverser. Vous vous demandez pourquoi? C’est ce que vous allez découvrir maintenant et qui vous rendra encore plus empathique vis-à-vis de cette clientèle.

Ignorez-vous aussi ces caractéristiques de choc culturel?

Appelée aussi « confrontation culturelle », la phase de choc culturel est une désorientation et un dépaysement que connaissent les nouveaux arrivants vis- à-vis d’un mode de vie et d’un style de fonctionnement qui leur sont encore étrangers. En effet, durant les trois premiers mois, ces derniers réalisent que 1) leurs diplômes ne seront pas reconnus à leur juste valeur, 2) leur connaissance du fonctionnement du marché du travail est limitée, et ils en savent peu sur les outils et stratégies de recherche d’emploi, 3) peu nombreuses sont les réponses qu’ils reçoivent de la part d’employeurs quand ils postulent à des postes qui les intéressent. Par ailleurs, 4) ils n’arrivent pas à expliquer les différences observées entre leurs rapports au temps, à la communication, aux relations interpersonnelles et à l’autorité avec ceux des Québécois, d’où la désillusion, la colère, la déprime et la frustration.  Comment alors intervenir auprès d’un client immigrant qui traverse cette phase, vous demandez-vous? C’est ce que vous allez maintenant apprendre, et vous en serez heureux.

Six stratégies pour intervenir auprès d’un nouvel arrivant en phase de choc culturel (et obtenir des résultats)

 1. Accueillez avec empathie 

Commencez par proposer un verre d’eau à votre client pour détendre l’atmosphère. Arborez un sourire et posez des questions ouvertes sur son parcours afin d’en savoir plus sur ses motivations à immigrer au Canada. Néanmoins, il est possible qu’il soit moins volubile. Ne vous en offensez pas, il s’agit simplement d’une question de différence culturelle liée au rapport à l’autorité. Dans la foulée, présentez-lui le but et la durée de la rencontre.

2. Mettez délicatement les mots sur les maux  

Après le temps de présentation mutuelle, le moment est venu d’en savoir un peu plus sur son motif de consultation. Pour ce faire, posez-lui des questions, telles que : « Depuis votre arrivée au Québec, y a-t-il des choses que vous avez du mal à comprendre, que ce soit en lien avec la famille, les études, l’emploi, le français ou autre? » Il vous faudra faire preuve de clarté et de précision quand vous poserez des questions et donnerez des exemples illustratifs. Faites attention au non-verbal et surtout reflétez ce qu’il vit en des termes simples et compréhensifs : « Si je comprends bien, vous vous sentez dépassé, parce que ce n’est pas ainsi que vous vous imaginiez la vie au Québec? Pouvez-vous m’en dire davantage pour que je puisse voir dans quelle mesure je peux vous aider? ». Au-delà des questions, rassurez votre client en lui expliquant que ce qu’il vit maintenant fait partie d’un processus normal d’intégration au Québec.

3. Faites découvrir la courbe d’ajustement culturel 

Si vous voulez aider votre client à relativiser sa situation, il sera important de lui présenter la courbe de l’ajustement culturel. Pour rappel, celle-ci est composée de la lune de miel, du choc culturel, de l’adaptation et de l’intégration. Pour qu’il s’ouvre davantage à vous, prenez une minute pour lui présenter les caractéristiques de chacune de ces phases. Il est important qu’il sache que tous les nouveaux arrivants passent par-là.

4. Relevez les avantages d’immigrer au Québec 

La phase de choc culturel est tellement difficile que certains nouveaux arrivants ne voient plus les côtés positifs d’immigrer au Québec.  Aussi, profitez-en pour demander à votre client d’énumérer les avantages qui lui sont propres. À ce propos, citez des exemples, tels que la sécurité physique, le filet social, l’accès aux services publics, une meilleure éducation des enfants. Cette démarche contribuera à renforcer votre alliance du travail et à vous rendre crédible.

5.  Démystifiez certaines informations pour favoriser une meilleure prise de décision 

Avez-vous déjà entendu parler de l’infobésité? C’est l’abondance d’informations aussi diverses que contradictoires auxquelles sont exposés les nouveaux arrivants, surtout de la part de leurs communautés culturelles. Vous pourriez les aider à prendre de meilleures décisions en leur donnant des informations ajustées et contextualisées. Par exemple, explorer avec votre client le site Qualifications Québec, afin de lui donner un aperçu de la reconnaissance de ses diplômes.

6. Précisez vos rôles et proposez un plan d’action provisoire 

En attendant la prochaine rencontre, il sera nécessaire de préciser que vous allez jouer quatre rôles dans son accompagnement : conseiller, informateur, facilitateur et médiateur. Finalement, proposez un plan d’action provisoire. Celui-ci doit comprendre les tâches à faire, les objectifs à atteindre, les échéances à respecter ainsi que les moyens à mettre en place pour y parvenir. Terminez par une note positive d’encouragement qui donnera envie à votre client de revenir.

À tout prendre, il va sans dire qu’accompagner une personne immigrante d’arrivée récente est un art difficile. Vous pouvez néanmoins commencer à l’apprendre, et ce, grâce aux 6 stratégies susmentionnées. À propos, comment intervenir auprès d’un client immigrant en phase d’adaptation? C’est ce que vous apprendrez dans le prochain article.

Emmanuel Kambi est conseiller d’orientation à Orientation-Travail, à Sherbrooke. C’est un passionné de l’intégration et de l’inclusion des nouveaux arrivants au Québec.  
×
Emmanuel Kambi est conseiller d’orientation à Orientation-Travail, à Sherbrooke. C’est un passionné de l’intégration et de l’inclusion des nouveaux arrivants au Québec.  
Latest Posts
  • Comment intervenir efficacement auprès d'un nouvel arrivant en situation de choc culturel ?