fbpx
L’EMT : APPLICABLE EN TÉLÉPRATIQUE?
Ressources et formations

L’EMT : Applicable en télépratique?

267vues

À cause de la pandémie et des mesures de confinement, plusieurs professionnels, dont les conseillères et conseillers d’orientation, ont dû se tourner vers la télépratiqueCelles et ceux qui utilisaient la technique EMT (eye movement technique) peuvent se demander si cette technique peut être utilisée etélépratique. La réponse : bien sûr! Pour ce faire, il suffit de faire quelques adaptations.  

Rappelons d’abord ce qu’est l’EMT, pour ceux et celles qui la connaissent peu ou pas.  

Qu’est-ce que l’EMT? 

Il s’agit d’une technique avant-gardiste dérivée de l’EMDR (eye movement desensitization and reprocessing). Développée par le psychologue étatsunien Fred Friedberg, Ph.D., l’EMT permet de réduire rapidement l’intensité des émotions « négatives » au moyen de stimulations bilatérales rapides semblables à celles utilisées en EMDR (ex. : mouvements oculaires rapides, tapotements en alternance gauche/droite sur les genoux). En EMT, les tapotements (tapping) en alternance sur les genoux, par séries de 2-3 minutes chacune, s’avèrent privilégiés.  

Chose étonnante : une séancsuffit d’habitude pour maîtriser la ou les émotions négatives associées à une situation précise (présente ou à venir) de nature non traumatique. J’ai rédigé antérieurement deux exemples cliniques liés à l’orientation : Nicolas, l’ambulancier qui avait peur de rater sa mise à niveau et Mélanie, une professionnelle qui hésitait à démissionner 

Revenons à nos moutons. Comment peut-on adapter l’EMT en télépratique 

Adaptation technique 

En personne, l’intervenant effectue les stimulations bilatérales (ex. : tapping sur les genoux du client). En télépratique, le client doit effectuer lui-même le tapping bilatéral (sur ses cuisses). Le professionnel, qui encadre l’ensemble du processus, s’assure que le tapping est fait à la bonne vitesse. Il détermine la durée des séries (2-3 minutes par série en moyenne). Le reste du protocole demeure le même que celui employé d’habitude.  

Est-ce aussi efficace en télépratique?  

Perte d’efficacité? 

L’utilisation de l’EMT en télépratique ne semble pas se traduire par une baisse d’efficacité. C’est ce qu’indiquent des comptes rendus cliniques de professionnels, dont moiSur ce point, c’est encourageant.  

Qu’en est-il de l’alliance thérapeutique? 

EMT, télépratique et alliance thérapeutique 

Rappelons que ce concept comprend 3 dimensions:  

1)La relation : « Mon thérapeute m’écoute, me comprend et me respecte. » 

2)Le consensus sur l’objectif. 

3)Le consensus sur les moyens.  

Est-il possible de réunir ces trois conditions en télépratique? Bien sûr.  

Pour en savoir plus sur l’alliance thérapeutique, je vous invite à lire les publications de Barry L. Duncan.  

Limites 

La télépratique ne convient pas à tout le monde. Aussi, le jugement clinique du professionnel est toujours nécessaire. Ainsi, s’il juge que l’utilisation de l’EMT en télépratique puisse être risquée, pour une raison ou une autre, il pourrait envisager un autre outil d’intervention ou encore attendre la levée des mesures de distanciation sociale pour utiliser l’EMT dans son bureau.  

Heureusement, les praticiens peuvent recourir à de la supervision, en cas de besoin 

En conclusion 

L’EMT est un outil apprécié de plusieurs conseillers et conseillères d’orientation. Heureusement, ces professionnels pourront continuer d’utiliser l’EMT en mode télépratique à condition de l’adapter.  

 

Bibliographie abrégée 

Duncan, B. L. (2014). On becoming a better therapist: evidence-based practice one client at a time – 2e edition. Washington DC, American Psychological Association.. 

Friedberg, F. (2004). Eye movement desensitization in fibromyalgia: A pilot study. Complementary Therapies in Nursing and Midwifery, 10(4), 245-249. 

Friedberg, F. (2006). Comprendre et pratiquer la technique des mouvements oculaires (EMT). Paris, InterEditions. 

Migneault, S. (2014). L’EMT (Eye Movement Technique) : un levier en psychothérapie. Dans P. Mongeau (dir.), Fibromyalgie, quand tu nous tiens (p. 231-238). Saint-Sauveur-des-Monts, Éditions du Grand Ruisseau. 

Shapiro, F. (2018). Eye Movement Desensitization and Reprocessing. Basic principles, protocols, and procedures, 3e édition, New York, The Guilford Press. 

Stéphane Migneault est psychologue, formateur et conférencier. Il pratique la psychothérapie brève à Québec. Fort de ses 13 années d’expérience avec l’EMT, il enseigne depuis 2010 cette technique avant-gardiste à des professionnels de la santé: psychologues, conseillers d’orientation, travailleurs sociaux, psychoéducateurs, sexologues, infirmières psychiatriques et médecins. Il a formé à ce jour plus de 1200 professionnels du Québec, du Nouveau-Brunswick et de l’Ontario, tant en français qu’en anglais. Avec une nutritionniste, il coanime la formation De l’assiette au cerveau: l’influence de l’alimentations sur le cerveau et la santé mentale.
×
Stéphane Migneault est psychologue, formateur et conférencier. Il pratique la psychothérapie brève à Québec. Fort de ses 13 années d’expérience avec l’EMT, il enseigne depuis 2010 cette technique avant-gardiste à des professionnels de la santé: psychologues, conseillers d’orientation, travailleurs sociaux, psychoéducateurs, sexologues, infirmières psychiatriques et médecins. Il a formé à ce jour plus de 1200 professionnels du Québec, du Nouveau-Brunswick et de l’Ontario, tant en français qu’en anglais. Avec une nutritionniste, il coanime la formation De l’assiette au cerveau: l’influence de l’alimentations sur le cerveau et la santé mentale.