fbpx
La résilience du marathonien
Ressources et formations

La résilience du marathonien

439vues

La vie a décidé que nous allions tous faire un marathon.  Qu’elle allait nous inscrire en 2019 à cette course de longue distance appelée COVID.  Plusieurs d’entre nous n’avaient jamais même pensé faire un marathon, mais nous y voici inscrits.

À chaque départ d’une nouvelle course, il est normal de ressentir de la nervosité.  Pour les premiers kilomètres, nous sommes généralement fébriles et craintifs.  L’inconnu fait peur et comme nous avons peu d’expérience dans ce genre de course, nous sommes un peu inquiets, mais c’est normal, c’est ce que l’on ressent chaque fois que nous sommes confrontés à de nouvelles situations et à de nouveaux défis.  Chose importante, il ne faut pas paniquer, laisser notre esprit s’emballer, car nous allons avoir besoin de toute notre énergie pour compléter cette longue course.  Il faut garder notre calme, rester en contrôle et accepter ce sentiment en début de course.

Généralement au départ d’une course, la tendance est de débuter à toute vitesse.  Parfois c’est une bonne idée pour pouvoir bien se positionner et éviter d’être coincé dans une mauvaise position.  Cependant, dans une épreuve de longue distance de type COVID, il est important de rapidement trouver sa vitesse de croisière, de s’adapter et de trouver cette zone de confort qui nous permettra de garder le cap jusqu’à la ligne d’arrivée.

Après le premier quart de la course, nous avons encore une réserve d’énergie et tout va généralement bien.  Nous avons trouvé notre rythme, notre corps s’est adapté et nous sommes en contrôle, mais attention, le mur s’en vient.  Entre la moitié et les trois quarts de la course s’installent la fatigue, le découragement et le désir de relâcher.  Notre petit hamster se met à tourner et nous rend la vie difficile.  C’est à ce moment qu’il faut sortir notre arme psychologique secrète, la résilience.

Il faut se souvenir de l’importance d’aller jusqu’au bout, que nous allons en ressortir plus fort, du sentiment d’accomplissement qui nous habitera, de ce sentiment de victoire qui est tout près, que la situation est temporaire, qu’il ne faut pas relâcher si on veut bien réussir et que nous avons toutes les ressources nécessaires pour y arriver.  Il faut occuper notre esprit, accueillir les encouragements des gens qui nous entourent pour être en mesure de franchir le mur et voilà que nous apercevons la ligne d’arrivée.

Un regain d’énergie s’empare de nous.  Soudainement, il ne reste qu’un moment avant de retrouver cette liberté, cette satisfaction du devoir accompli, ce sentiment de joie face à la réussite.  Oui, de l’autre côté de cette ligne se trouvent victoire et célébration.  Il faut cependant faire preuve de résilience pour y arriver.  Voici donc 10 conseils pour favoriser votre résilience pendant cette épreuve de longue distance :   

  1. Acceptez la situation : nous sommes inscrits à cette course de longue distance qu’est la COVID.  Oui, nous allons tous ressentir de la fatigue, mais il faut garder notre « focus » sur les choses qui nous donnent de l’énergie, qui nous remontent le moral et qui nous gardent motivés.  Attention au relâchement, pour avoir de bons résultats, il faut garder la cadence.
  2. Trouvez votre vitesse de croisière et donnez-vous la permission de prendre des pauses au besoin. Dans un marathon, il est pratique courante de marcher aux différentes stations de ravitaillement pour boire un peu d’eau et prendre une collation.  Faites de même les fins de semaine, les soirs de semaine, pendant les jours fériés.  Donnez-vous la permission de vous réénergiser pour pouvoir continuer la course.
  3. Diminuez vos attentes. Puisque c’est une nouvelle course qui demande beaucoup d’adaptation, il faut réévaluer nos attentes.  Notre performance peut être un peu différente de ce à quoi nous sommes habitués.
  4. Adaptez-vous au jour le jour aux défis de cette course. C’est une nouvelle course, un nouveau parcours.  Il y a des obstacles inconnus, la température est inconnue et il faut s’ajuster pour pouvoir tenir le coup et réussir.
  5. Utilisez des mots d’ancrage pour garder le moral. « Ça va bien aller! »; « Je fais de mon mieux! »; « Nous avons déjà un bon bout de complété »
  6. Ayez confiance en vos moyens. Vous avez les ressources à l’intérieur de vous et autour de vous pour réussir cette épreuve.
  7. Acceptez qu’il soit normal de douter. Dans chaque course, il y a le moment où on se demande si on va être capable, c’est normal.  Il faut simplement accepter qu’il soit normal de douter et continuer d’avancer.
  8. Inspirez-vous des gens qui vous entourent. Observez les gens qui illustrent une grande résilience et inspirez-vous d’eux.  Cette stratégie vous apportera un regain d’énergie.
  9. Osez demander de l’aide, communiquer avec les autres coureurs, donnez et acceptez les encouragements des gens qui vous entourent, de cette communauté de coureurs.

Faites du « chunking »!  C’est-à-dire diviser une longue étape en petites parties.  Donnez-vous de petits objectifs et maintenez votre attention jusqu’à ce que vous l’ayez atteint puis identifiez-en un autre.  De cette façon, la course vous paraîtra beaucoup moins longue et pénible.

imagigo

Claude Beaulieu est détenteur d’une maîtrise en psychologie de l’Université de Moncton. Il a œuvré comme psychologue clinicien auprès d’une clientèle adulte pour ensuite devenir consultant au ministère de la Santé, division santé mentale et traitement des dépendances. Il est propriétaire du Centre Mieux-Être Imagigo où il pratique maintenant cet art qu’est la psychologie. Le Centre Mieux-Être Imagigo offre des services de psychologie clinique et d’évaluation psychoéducationnelle pour les adultes et les enfants. Le centre offre également plusieurs services connexes tels que des services de psychologie de la performance, de coaching, de formations spécialisées et de conférences. Claude est un conférencier d’exception qui offre des discours inspirants. L’Effet Boomerang, une conférence portant sur l’attitude, nous fait réfléchir et nous inspire depuis 2011. L’attitude que nous adoptons face à la vie, face à nous-même et face à autrui se veut le miroir de nos résultats. Que ce soit en format conférence, en conférence spectacle ou en ateliers, les différentes présentations ne laissent personne indifférent. Reset ton Mindset, sa toute nouvelle conférence, se veut la suite de l’Effet Boomerang. Dans un style humoristique, dynamique et expérientiel, Claude présente un contenu à la fois amusant et stimulant qui vulgarise des concepts de psychologie permettant ainsi d’éduquer et de motiver son auditoire.
×
Claude Beaulieu est détenteur d’une maîtrise en psychologie de l’Université de Moncton. Il a œuvré comme psychologue clinicien auprès d’une clientèle adulte pour ensuite devenir consultant au ministère de la Santé, division santé mentale et traitement des dépendances. Il est propriétaire du Centre Mieux-Être Imagigo où il pratique maintenant cet art qu’est la psychologie. Le Centre Mieux-Être Imagigo offre des services de psychologie clinique et d’évaluation psychoéducationnelle pour les adultes et les enfants. Le centre offre également plusieurs services connexes tels que des services de psychologie de la performance, de coaching, de formations spécialisées et de conférences. Claude est un conférencier d’exception qui offre des discours inspirants. L’Effet Boomerang, une conférence portant sur l’attitude, nous fait réfléchir et nous inspire depuis 2011. L’attitude que nous adoptons face à la vie, face à nous-même et face à autrui se veut le miroir de nos résultats. Que ce soit en format conférence, en conférence spectacle ou en ateliers, les différentes présentations ne laissent personne indifférent. Reset ton Mindset, sa toute nouvelle conférence, se veut la suite de l’Effet Boomerang. Dans un style humoristique, dynamique et expérientiel, Claude présente un contenu à la fois amusant et stimulant qui vulgarise des concepts de psychologie permettant ainsi d’éduquer et de motiver son auditoire.
Latest Posts
  • La résilience du marathonien
  • De Ironman à Businessman