fbpx
L’art de la confusion ou un trèfle malchanceux!
Ressources et formations

L’art de la confusion ou un trèfle malchanceux!

255vues

Un de mes bons amis a récemment porté à mon attention un diaporama disponible sur Internet portant sur mon modèle Trèfle chanceux. Dans un premier temps, cela m’a réjoui voire flatté mais, lors de son visionnement, je ne pus m’empêcher d’y voir une belle démonstration de l’art de la confusion ou du jeu des erreurs dépassant largement le nombre de 7!   

Le modèle Trèfle chanceux (TC) étant toujours une source de référence dans plusieurs coins du monde en particulier dans la francophonie, je profite donc de ce billet pour remettre les pendules à l’heure!  

Pour ce faire, je fais reprendre les étapes utilisées dans ce PowerPoint tout en rappelant, d’ores et déjà, que les deux principales caractéristiques qui font que le modèle Trèfle chanceux est unique et surtout encore –et de plus en plus– pertinent sont : 

  1. La dimension SOI est abordée à la deuxième étape, c’est-à-dire sous la « pression » de l’Environnement socio-politico-économique tel que perçu par le sujet (dimension SOI), donc comme un stimulateur de la subjectivité de ce sujet. À l’usage pour simplifier les choses, le sigle ESPEs est souvent utilisé. Dans presque tous les autres modèles proposés sur le marché, ceux-ci commencent tout de go par la Connaissance de soi ou, plus rarement, finissent par cette Connaissance de soi. 
  2. Dans le modèle Trèfle chanceux, une toute nouvelle dimension fut introduite dès sa publication en 1987, soit la dimension LIEU, abréviation pour LIEU DE LA RECHERCHE D’EMPLOI OU DE TRAVAIL. Cette Dimension est comparée à la fois à un zoom et à un caméléon. Un zoom puisque ultimement cette Dimension correspond à l’emploi/travail idéal recherché (donc s’approche de la dimension ESPE) maispour y parvenir, le modèle TC suggère de tenir compte de lieux intermédiaires de recherche d’emploi comme les centres d’emploi, les offres d’emploi affichées ou en ligne, les stages, le bénévolat d’investissementles réseaux, l’intra et l’entrepreneuriat et des emplois cachés, intentionnels, en devenir, etc. Un caméléon car dans de telles situations intermédiaires, cette Dimension s’approche ou s’apparente à la dimension MÉTHODE1. Dans les modèles concurrents sur le marché, la dimension LIEU n’existe pas ou se limite aux emplois cachés.  

Ceci étant précisé, revenons audit diaporama et à ses étapes pour faire ressortir ce qui est bon ou conforme au modèle Trèfle chanceux, ce qui est mauvais ou n’a aucun rapport avec ce Modèle et conséquemment les rectificatifs qu’il y aurait lieu de faire pour rendre cette étape conforme audit Modèle. 

L’art de la confusion ou un trèfle malchanceux!

 

Tout compte fait, il vaudrait mieux consulter ma propre présentation de ce Modèle en cliquant sur https://youtu.be/aw_gwHvXjhw 

 

1 Voir Zoom sur la dimension LIEU de la recherche d’emploi (Limoges J. et coll., Septembre)

Professeur au Département d’Orientation professionnelle de l’Université de Sherbrooke durant plus de 25 ans, le pédagogue a brillé d’originalité pour former ses étudiants, souhaitant non pas les cloner, mais bien les mettre au monde en tant que conseillers. Sa différence est devenue référence, comme en témoignent les prix qu’il a remportés, la vingtaine d’ouvrages qu’il a publiés et les ateliers de formation qu’il a animés sur le counseling de groupe et sur l’insertion professionnelle. Depuis 2001, il n’a de retraité que le nom puisqu’il demeure très actif comme professeur associé. De plus, le prolifique auteur n’a pas rangé sa plume et le réputé conférencier manie toujours le verbe avec autant de verve et d’à-propos.
×
Professeur au Département d’Orientation professionnelle de l’Université de Sherbrooke durant plus de 25 ans, le pédagogue a brillé d’originalité pour former ses étudiants, souhaitant non pas les cloner, mais bien les mettre au monde en tant que conseillers. Sa différence est devenue référence, comme en témoignent les prix qu’il a remportés, la vingtaine d’ouvrages qu’il a publiés et les ateliers de formation qu’il a animés sur le counseling de groupe et sur l’insertion professionnelle. Depuis 2001, il n’a de retraité que le nom puisqu’il demeure très actif comme professeur associé. De plus, le prolifique auteur n’a pas rangé sa plume et le réputé conférencier manie toujours le verbe avec autant de verve et d’à-propos.