fbpx
dimanche, 20 janvier, 2019
Marché du travail

6 emplois technologiques qui n’existaient pas il y a 10 ans

433vues

On le sait, les technologies ont révolutionné le marché de l’emploi – et ce n’est pas fini! Et si on dit souvent des avancées technologiques récentes qu’elles ont éliminé la demande pour certains métiers et professions, il ne faudrait pas passer sous silence leurs retombées positives, dont de nombreuses opportunités d’emploi qui n’existaient tout simplement pas il y a dix ans.  

Voici un tour d’horizon de six de ces nouveaux emplois pour vous permettre d’actualiser vos connaissances et, ainsi, de mieux informer vos clients des possibilités qu’offre le marché de l’emploi en 2018. Qu’ils soient réalisés par le biais d’une agence spécialisée, sous forme de travail autonome, ou à l’intérieur de l’entreprise même, tous ces emplois ont en commun la nécessité de rester à l’affût afin de faire évoluer ses compétences de concert avec les développements technologiques.  

 1. Gestionnaire de réseaux sociaux 

Le gestionnaire de réseaux sociaux a pour responsabilité d’accroître le capital d’influence numérique sociale de l’entreprise et de le mettre à profit pour élargir le bassin de clientèle. Il doit entre autres utiliser les outils d'analyse statistique afin de bien définir la démographie de la clientèle; coordonner le développement et l’exécution de campagnes en ligne; identifier les tendances et les perceptions des clients et cela, dans le but d’atteindre les objectifs de l’entreprise. 

Alors qu’une grande majorité d’entreprises souhaite avoir une présence en ligne forte et efficace, la demande pour des gestionnaires de réseaux sociaux vient de tous types de milieux. À noter que, dans les petites et moyennes entreprises, ce rôle se trouve souvent combiné à d’autres tâches ayant à voir avec les technologies, telles que : 

2. Gestionnaire de communauté en ligne 

La différence entre un gestionnaire de réseaux sociaux et un gestionnaire de communauté en ligne réside dans la nature de leurs interactions avec la clientèle. Alors que le gestionnaire de réseaux sociaux est principalement un diffuseur, le gestionnaire de communauté s’applique à créer et à maintenir un lien de confiance entre les membres de la communauté et une marque. Il anime les discussions et voit à la promotion sur les réseaux sociaux, toujours dans le but de créer une communauté loyale et un intérêt soutenu pour la marque. 

Ce poste est particulièrement utile pour les entreprises dont les ventes sont principalement faites en ligne. À noter que les opportunités d’emploi ne sont pas restreintes aux entreprises technologiques : Agro Québec, par exemple, fait appel à un gestionnaire de communauté en ligne pour soutenir ses clients. 

3. Analyste ou spécialiste de données (big data analyst)  

Chaque année, de plus en plus de données sont mises en ligne par les utilisateurs et les entreprises s’emploient à en recueillir le plus possible dans le but de mieux connaître leur clientèle. L’analyste ou le spécialiste de données interprète, analyse et utilise une grande quantité de ces données afin de créer des rapports selon les demandes de l’entreprise. Il doit aussi développer, collecter, filtrer et nettoyer les données et les bases de données. Il détermine en collaboration avec l’administration et le personnel de gestion les informations à prioriser. 

Les analystes de données travaillent dans une variété de secteurs et différents types d’entreprises. Ils sont particulièrement en demande dans les entreprises dont le rendement dépend de la saine gestion d’une grande quantité de données, par exemple Facebook, qui a fait son succès avec son utilisation des informations personnelles que les utilisateurs ajoutent à sa plateforme, ou Google, qui doit gérer et optimiser les données afin d’offrir un service rapide et efficace. 

 4. Spécialiste du référencement (SEO : search engine optimization)

Les spécialistes du référencement cherchent à diriger le plus de trafic possible vers le site web et les réseaux sociaux de leurs clients. Ils testent, analysent et compilent des données afin d’identifier les nouvelles tendances SEO. Ils sont plus qu’experts dans la réalisation d’études de mots clés, de stratégies de contenu et de l’optimisation sur-site. Ils collaborent avec les spécialistes du contenu et les rédacteurs afin de produire des contenus adaptés et optimisés pour les moteurs de recherche. Les spécialistes du référencement doivent donc être au diapason à la fois de la marque qu’ils servent, des habitudes des internautes et des outils technologiques de l’heure. 

5. Concepteur d’expérience utilisateur  

Le concepteur d’expérience utilisateur s’assure que l’expérience numérique des clients dans leurs interactions avec la marque (ex: interfaces, applications, boutiques en ligne, etc.) est à la fois interactive, ergonomique, agréable et esthétiquement attrayante. Ils ont la responsabilité de voir à ce que l’ensemble de l’expérience utilisateur soit cohérente à travers les différentes plateformes et supports numériques. De plus, ils peuvent être responsables de développer la confiance des utilisateurs pour faciliter les ventes en ligne. 

6. Développeur d’application et d’application mobile 

La popularité des téléphones intelligents, des tablettes et des phablettes a propulsé le développement d’applications. Le développeur en gère la réalisation et la maintenance au niveau technique et est parfois impliqué dans le développement créatif. À ce jour, les principaux systèmes spécialisés sont Android et iOS. Vu la variété presque infinie des applications qui circulent et qui sont recherchées par les clients, les développeurs en viennent souvent à se spécialiser dans quelques types en particulier (ludiques, éducatives, de gestion, etc.) 

 

Peut-être connaissiez-vous déjà bien ces 6 emplois qui n’existaient pas il y a 10 ans. Dans ce cas, vous serez sans doute intéressés d’en apprendre davantage sur les emplois en développement, voire ceux qui n’existent pas encore, et dont j’espère avoir l’occasion de vous parler dans un prochain billet : joueur de jeux vidéo, influenceur, éducateur et psychoéducateur de robots, pour ne nommer que ceux-là. 

 

Références: 

https://www.nation.co.ke/lifestyle/Careers-that-did-not-exist-10-years-ago/1190-4280254-102umeoz/index.html 

https://www.glassdoor.com/blog/jobs-that-didnt-exist-15-years-ago/ 

Steve St-Pierre
Passionné d'innovation et de création, Steve St-Pierre est étudiant à la maîtrise en orientation à l'Université de Sherbrooke. Il a complété des études en administration, ressources humaines et psychologie à l'Université Bishop. De plus, il est intervenant pour le Centre jeunesse de la Montérégie depuis 2006, après avoir complété des études en éducation spécialisée au Collège régional Champlain. Tenter de joindre la théorie à la pratique, et l'utile à l'agréable, est ce à quoi il aspire.
×
Steve St-Pierre
Passionné d'innovation et de création, Steve St-Pierre est étudiant à la maîtrise en orientation à l'Université de Sherbrooke. Il a complété des études en administration, ressources humaines et psychologie à l'Université Bishop. De plus, il est intervenant pour le Centre jeunesse de la Montérégie depuis 2006, après avoir complété des études en éducation spécialisée au Collège régional Champlain. Tenter de joindre la théorie à la pratique, et l'utile à l'agréable, est ce à quoi il aspire.