fbpx
Télétravail : 10 articles ou études présentant des statistiques sur le sujet
Ressources et formationsRésultats de recherche

Télétravail : 10 articles ou études présentant des statistiques sur le sujet

Pandémie oblige, le télétravail est devenu la norme pour plusieurs travailleurs. Quel est l’avenir du télétravail quand la pandémie sera derrière nous? Est-ce que cette pratique est positive pour tout le monde? Quels sont les impacts du travail à distance sur l’économie? Nous vous suggérons quelques articles et études présentant des statistiques sur le sujet et permettant de répondre à toutes ces questions.

L’avenir est-il au télétravail?

Le confinement décrété par le gouvernement québécois à compter du mois de mars dernier pour freiner l’épidémie de COVID-19 a forcé des milliers de gens à transformer leur maison en espace de travail. Ce changement a été apprécié de plusieurs si l’on se fie à un récent sondage réalisé par la firme ADP Canada, spécialisée en ressources humaines, qui révèle qu’une proportion élevée de gens souhaiterait continuer à effectuer du travail à distance.

Le travail à distance est-il efficace? (France)

Sous confinement depuis le 17 mars, les employeurs et leurs salariés français se sont adaptés à de nouveaux modes de travail. Jusqu’alors brandi en étendard de privilège et de liberté, le travail à distance s’implante en accéléré dans tous les secteurs, à tous les niveaux.

En chiffres : le télétravail plaît aux Québécois

La pandémie a retenu à la maison bon nombre de Québécois, qui ont découvert les joies et les frustrations du télétravail. Six mois plus tard, la pratique a la cote, suggère un récent sondage sur les perceptions entourant cette nouvelle réalité de l’emploi à l’ère de la COVID-19. En voici l’essentiel.

Faire tourner l’économie à distance : le potentiel du travail à domicile pendant et après la COVID-19

Les mesures d’éloignement physique prises pour freiner la propagation de la COVID-19 font en sorte que de nombreux Canadiens travaillent à domicile, bon nombre d’entre eux pour la première fois. Cette transition soudaine de la manière dont l’économie fonctionne soulève des questions à propos du nombre d’emplois qui peuvent raisonnablement être effectués à distance.

Inégalités en matière de faisabilité du travail à domicile pendant et après la COVID-19

L’interruption des activités économiques visant à arrêter la propagation de la COVID-19 a entraîné une forte baisse de l’emploi et du nombre d’heures travaillées pour de nombreux Canadiens. Pour les travailleurs des services essentiels, pour ceux qui occupent des emplois dont les tâches peuvent être effectuées dans le respect des mesures de distanciation physique appropriées, ou pour ceux dont le travail peut être effectué à domicile, la probabilité de subir un arrêt de travail pendant la pandémie est plus faible que pour les autres travailleurs.

La popularité du télétravail croît avec l’usage

Le premier volet d’une enquête d’opinion réalisée auprès de Québécois faisant l’expérience du télétravail constatait, à la mi-avril, que près de 40 % d’entre eux disaient « plutôt » ou « tout à fait » préférer continuer le télétravail après la crise de la COVID-19 si on leur en donnait le choix. Un mois plus tard, cette proportion était passée à environ 60 %, alors qu’à la mi-juillet, elle approchait 75 %.

Vers un tout nouveau monde du travail?

Avant la pandémie du nouveau coronavirus, 82 % des employés canadiens travaillaient quotidiennement dans les locaux de l’entreprise. Aujourd’hui, ils ne sont plus que 27 %, selon un sondage du cabinet-conseil PwC. Et demain matin? « Le télétravail est là pour rester, et il s’agit d’un des changements actuels et à venir du monde du travail », affirme Jean McClellan, directrice, conseils, management et organisation, de PwC Canada.

Le télétravail favoriserait la productivité et l’innovation, selon une étude

Près de 4 personnes sur 10 (39 %) sont disposées ou très disposées à continuer le travail à domicile lorsque les mesures de confinement seront levées. Elles sont toutefois presque aussi nombreuses (37 %) à être peu ou pas du tout enclines à poursuivre le télétravail lorsqu’elles pourront retourner au bureau.

Le télétravail n’est pas près de disparaître

Selon un rapport du Forum économique mondial, l’imposition du travail à distance par la pandémie de la COVID-19 forcera près de la moitié des salariés à mettre à niveau leurs compétences dans le domaine des technologies.

Télétravail : entre résistance et changement

En matière de télétravail, les entreprises canadiennes traînent de la patte. Les études continuent pourtant de mettre en lumière tous les avantages du travail à distance. Qu’est-ce qui explique ce retard?

 

Avons-nous oublié quelque chose? Laissez un commentaire ci-dessous ou envoyez-nous un courriel à admin@orientaction.ca si vous avez des informations qui pourraient nous aider à rendre cet article encore meilleur!

L’équipe OrientAction travaille à fournir aux professionnels du développement de carrière canadiens, toutes les informations leur permettant de rester au fait des dernières nouvelles et tendances dans le domaine.
×
L’équipe OrientAction travaille à fournir aux professionnels du développement de carrière canadiens, toutes les informations leur permettant de rester au fait des dernières nouvelles et tendances dans le domaine.
Latest Posts
  • 5 études qui ont attiré notre attention dans la semaine du 9 mai 2021
  • Développement de carrière : 5 balados à découvrir
  • 5 études qui ont attiré notre attention dans la semaine du 2 mai 2021
  • Les 5 articles les plus populaires dans nos bulletins OrientAction en bref d’avril 2021